Fiche d’enregistrement / Recording sheet

Les nombreuses discussions au sein du groupe de travail sur le Stockage en Égypte et au Soudan anciens ont montré la nécessité de normaliser notre vocabulaire pour la description des installations de stockage. Il est également devenu évident que de nombreuses questions relatives à la phase analytique de l’étude devaient être prises en compte lors d’une fouille afin de guider l’investigation archéologique. Pour répondre à ces besoins, nous avons élaboré une fiche d’enregistrement des bâtiments de stockage. La thèse de doctorat d’Adeline Bats a inspiré le formulaire (Bats 2019), qui s’appuyait elle-même sur la recherche de Frédéric Gransar (Gransar 2000). Le travail de Nadia Licitra, dans le cadre de sa recherche postdoctorale au laboratoire CRAterre, a enrichi l’approche architecturale. Enfin, la disposition générale et les catégories incluses ont été largement discutées avec les membres du groupe de recherche.

Ce document n’a pas vocation à remplacer les fiches d’unité stratigraphique, mais plutôt à les compléter. Il s’adresse aux archéologues, ainsi qu’aux ethnoarchéologues qui peuvent observer des bâtiments encore en usage (à cet égard, nous faisons également référence aux fiches publiées par Anne Mayor et Thomas Pelmoine en 2023). En cela, tous les champs ne doivent pas nécessairement être complétés : cela dépend des vestiges disponibles et des arguments défendables. Avant tout, l’un des principaux objectifs de ces champs est de guider le chercheur tout au long de la fouille ou de l’étude. Les propositions en italique sont données à titre indicatif. Pour faciliter le remplissage de la fiche, nous recommandons également la consultation de l’article de Bats, Licitra 2023.

Pour le moment, la fiche est disponible en anglais et en français. Une version arabe sera proposée dans un avenir proche. Cette fiche est un outil de “science ouverte” qui peut être modifié et réadapté, en fonction des commentaires de la communauté scientifique. C’est pourquoi nous invitons nos collègues à nous fournir des commentaires. Les mises à jour futures seront disponibles sur ce site internet.

***

The many discussions between members of the Storage in Ancient Egypt and Sudan Research Group showed the need to standardise our vocabulary for description of storage facilities. It also became apparent that many questions relating to the study’s analytical phase had to be taken into account during an excavation in order to guide archaeological investigation. To meet these needs, we developed a storage building record sheet. Adeline Bats’ PhD thesis provided the inspiration for the form (Bats 2019), which was itself based on Frédéric Gransar’s research (Gransar 2000). Nadia Licitra’s work, as part of her postdoctoral research at the CRAterre laboratory, further enriched the architectural approach. The general layout and categories included were widely discussed with Research Group members.

The document is not intended to replace the stratigraphic unit record sheets but rather to complement it. It is addressed to archaeologists, as well as to ethnoarchaeologists, who can observe buildings that are still in use (in this regard, we also refer to the record sheets published by Anne Mayor and Thomas Pelmoine 2023). Not all the fields have to be completed: it depends on available evidence. One of their main purposes is to question the researcher throughout the excavation or study. Proposals in italics are given as a guide. To facilitate the sheet’s completion, we also recommend consultation of the Bats, Licitra 2023 article.

For the moment, the sheet is available in English and French. An Arabic version will be available in the near future. It is an open science tool that can be modified and readapted in the future, depending on feedback from the scientific community, which is why we invite our colleagues to provide us with feedback. Future updates will be available. 

***

***

Bibliographie :

A. Bats, Les céréales et les produits céréaliers au Moyen Empire. Histoire technique et économique, thèse de doctorat inédite, Paris 2019.

A. Bats, N. Licitra, “Storage buildings in ancient Egypt and Nubia. Issues and perspectives”, dans A. Bats, N. Licitra (éd.), Storage in ancient Egypt and Sudan. I. Earthen architecture and buildings techniques, Leyde, 2023, p. 25-53.

F. Gransar, “Le stockage alimentaire sur les établissements ruraux de l’âge du Fer en France septentrionale : complémentarité des structures et tendances évolutives”, dans G. Blancquaert, S. Marion (dir.), Les installations agricoles de l’âge du Fer en France septentrionale, Paris, 2000, p. 277-297.

A. Mayor, T. Pelmoine, “Variabilité des dispositifs de stockage en Afrique de l’Ouest : approches ethnoarchéologiques”, dans A. Bats, N. Licitra (éd.), Storage in ancient Egypt and Sudan. I. Earthen architecture and buildings techniques, Leyde, 2023, p. 117-138.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search