Le stockage en Égypte et au Soudan anciens

Ce carnet de recherche aura pour but de relayer l’actualité du Groupe de travail sur le stockage en Égypte et au Soudan anciens. L’ambition du groupe est de créer un environnement qui favorise les échanges entre les archéologues, les architectes, les archéobotanistes, les céramologues, les historiens, des ethno-archéologues et, de manière plus générale, tout spécialiste s’intéressant à l’archéologie du stockage.
Pour l’Égypte et le Soudan, la question du stockage des denrées alimentaires brutes, comme les céréales, n’a que très rarement été posée directement et fut abordée de manière ponctuelle, à partir des données iconographiques, textuelles ou encore archéologiques. De même, il n’existe, à ce jour, aucune étude globale sur les magasins ayant servi à l’entreposage et à la conservation des denrées conditionnées alimentaires et non alimentaires.
Ce groupe, qui rassemble essentiellement des archéologues en charge de la fouille et/ou de la publication de dispositifs de stockage, a pour objectifs de faciliter les échanges entre les chercheurs en amont des publications, de mettre en place de nouveaux outils communs et d’ouvrir de nouvelles pistes de réflexions. Dans ce but, des journées d’études annuelles et des réunions de travail sont organisées depuis 2020. Le groupe réfléchit notamment à la création d’une base de données permettant de créer un référentiel, ou encore à des fiches d’enregistrement normées destinées à faciliter les études futures des lieux de stockage.

Le carnet de recherche permettra alors de publier des courts billets d’actualité (découvertes archéologiques, parutions, annonces d’événements scientifiques), mais aussi des articles de plusieurs pages abordant des sujets divers en relation avec le stockage dans l’ancienne vallée du Nil en complément de la publication des actes des journées d’étude.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search